NEWSLETTER

Together


de Dennis Kelly
.
mise en scène d’Arnaud Anckaert
.
.
Spectacle proposé à l’abonnement
.

Du 17 novembre 2022 au 26 novembre 2022

Salon de Théâtre, Tourcoing [F]

.
• lundi, mardi, mercredi, jeudi et vendredi à 20h00
• samedi à 17h00
• relâche dimanche
.
Rencontre avec l’équipe artistique les mercredis et jeudis à la fin de la représentation.
.
Locations ouvertes à l’abonnement
Ouverture des locations hors abonnement le 19 septembre à 14h

.

Réserver en ligne

 

Production : Compagnie Théâtre du Prisme, Arnaud Anckaert et Capucine Lange (Villeneuve d’Ascq)
Coproduction : La Comédie de Picardie - Scène conventionnée d’Amiens, Le NEST - CDN transfrontalier Thionville - Grand Est
.
Avec : Noémie Gantier, Maxime Guyon
et un enfant : Marcel Brisse sous réserve
.
Traduction : Philippe Le Moine
Lumières : Daniel Levy
Direction Technique : Christophe Durieux
.
Soutien : La Virgule, Centre Transfrontalier de Création Théâtrale, Le Gymnase CDCN Roubaix - Hauts De France
.
La pièce Together de Dennis Kelly (traduction : Philippe Le Moine) est publiée et représentée par L’ARCHE, éditeur & agence théâtrale. www.arche-editeur.com © L’Arche
.
La Compagnie Théâtre du prisme est conventionnée par le Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Hauts-de-France, et le Conseil Régional Hauts-de-France, et est soutenue par le Département du Pas-de-Calais, le Département du Nord et la Ville de Villeneuve d’Ascq
Compagnie associée à La Comédie de Picardie, scène conventionnée d’Amiens

.
Durée du spectacle : 1h25 sans entracte
.


Photothèque


Fidèle à la tradition des « pièces de cuisine » anglaises, Dennis Kelly, magnifique raconteur d’histoires, dépeint avec humour et cruauté le face-à-face d’un couple au bord de la rupture, qui se trouve forcé de cohabiter durant de longues semaines, quand, au printemps 2020, survient le confinement lié à la pandémie de COVID. Cette confrontation intime, et finalement éminemment politique, pousse le couple dans ses retranchements, renvoie chacun des personnages à sa propre histoire, ses désirs, ses contradictions. « Que restera-t-il des promesses de changement du monde d’après ? », pourrait être la conclusion à cette fable contant un épisode planétaire et hors du temps, où tout a pu sembler possible.
Arnaud Anckaert et Capucine Lange ont découvert ce texte et l’ont aussitôt fait traduire, pour conserver le rapport immédiat au réel qui avait présidé à son écriture. Créé au Festival d’Avignon en juillet 2022 pour sa première française, Together distribue Maxime Guyon et Noémie Gantier, deux remarquables comédiens formés à l’École du Théâtre du Nord, et leur offre un duel verbal et émotionnel intense, empreint des questionnements et des doutes qui nous ont tous traversés durant ce moment inédit dans nos vies.



.
TOGETHER, NOTE D’INTENTION DU METTEUR EN SCÈNE

« Together est le dernier texte de Dennis Kelly, écrit en février 2021. J’ai voulu le mettre en scène afin de tenter une expérience, celle de l’actualité et de l’immédiateté. Dans un monde qui efface une catastrophe au profit d’une autre.
Je voulais rappeler et explorer l’expérience d’un couple face à une situation que nous avons tous partagée : la vie intime durant le confinement. Ensemble. Une situation qui a généré tant de promesses, d’espoirs, et parfois de bouleversements profonds.
Évidemment tout le monde voudrait tourner la page, mais jusqu’à aujourd’hui nous sommes sans cesse rappelés à notre fragilité et à notre condition d’humains. À travers ce couple que tout oppose désormais, Dennis Kelly explore de façon fine, drôle et cruelle leur intimité, leurs dilemmes, et questionne les convictions et les valeurs d’une relation forcée de se réinterroger.
Ce n’est pas du théâtre documentaire, c’est une fiction théâtrale qui trouve ses racines dans le réel.
Ce texte pourrait parfois évoquer Scènes de la vie conjugale de Bergman, mais il a surgi dans l’immédiateté du présent. Alors qu’une forme d’apocalypse allait ceinturer nos esprits durablement, des promesses de changement faisaient naître chez certains l’espoir d’un monde meilleur pour les générations à venir.
Ce spectacle est une forme de miroir, qui met à distance nos peurs, nos choix, et qui creuse notre humanité avec humour. »

Arnaud Anckaert



.
COMPAGNIE THÉÂTRE DU PRISME

Capucine Lange et Arnaud Anckaert créent en 1998 le Théâtre du Prisme, compagnie implantée dans la Région Hauts-de-France. Ils découvrent des textes, avec un goût prononcé pour les auteurs anglo-saxons, qu’ils font traduire et qu’Arnaud Anckaert met en scène en première française. Il en fut ainsi pour Orphelins de Dennis Kelly, Constellations de Nick Payne, Revolt. She said. Revolt again d’Alice Birch, et Séisme de Duncan Macmillan. En 2020, ils ont commandé l’écriture d’un texte à l’auteur Robert Alan Evans, Si je te mens, tu m’aimes ?. En janvier 2021, en pleine crise sanitaire Covid19, ils réunissent des interprètes autour d’un texte de Sam Holcroft, Rules for living, Les Règles du je(u) en français, un repas de Noël en famille qui tourne au drame, une comédie sombre et cynique, délirante et hilarante.
En mars 2022, Arnaud Anckaert découvre le dernier texte de Dennis Kelly, Together, écrit pour le théâtre un an auparavant, durant la pandémie, et adapté en Angleterre pour un téléfilm par Stephen Daldry (Billy Elliott, The Hours) avec un succès retentissant. Ils choisissent de le produire dans la plus grande réactivité, pour conserver le lien avec ce que nous vivons, ici et maintenant. Ils en commandent la traduction et le créent au Festival d’Avignon, à La Manufacture, en juillet 2022.



.
La presse en parle

De vrais personnages, incarnés, sensibles, touchants dans leurs fragilités ou leurs fausses certitudes. Et un vrai drame, avec sa montée progressive, son paroxysme et son dénouement. Un huis clos psychologique, le face-à-face impitoyable de deux adultes en perdition, reflétant parfaitement tous les malaises de notre société. (…) Sur le plan de la réalisation théâtrale, la réussite est incontestable. Huis clos aux moyens modestes, à la scénographie minimaliste, la performance repose intégralement sur les épaules de deux comédiens exceptionnels, Noémie Gantier et Maxime Guyon. Naturels, authentiques, sincères, parfaitement maîtrisés, donc convaincants. Pas une minute de doute, même pas au début du spectacle. On est jetés directement au cœur du drame, en plein affrontement sanglant. Les acteurs vivent leur personnage de façon indiscutable et nous emportent totalement. Bravo pour ce spectacle qui une fois encore nous démontre qu’il n’est pas nécessaire de divertir pour faire théâtre. La vérité humaine est un ingrédient plus puissant que l’amusement..
Michèle Bigot, Madinin’art

Dans un dispositif bifrontal, qui fait office d’étau, Noémie Gantier et Maxime Guyon se jettent à corps perdus dans des partitions extrêmement volubiles et émotionnellement versatiles. Leur parole agressive s’apparente à une sorte de déversoir émaillé de phrases assassines bien senties et d’une rage tellement hypertrophiée qu’elle se fait d’une drôlerie et d’une cruauté corrosives. Sans excès de naïveté, Dennis Kelly saisit l’occasion du contexte pandémique qui a bouleversé le monde entier pour tenter de rompre avec les certitudes, et d’imaginer plutôt la possibilité d’un changement, d’une transformation, même précaire, des êtres et des relations humaines..
Christophe Candini, sceneweb.fr