NEWSLETTER

Le Cercle des illusionnistes


Texte et mise en scène d’Alexis Michalik

3 Molières en 2016 : Meilleure mise en scène - Meilleur Auteur francophone vivant - Révélation féminine

Du 14 juin 2018 au 15 juin 2018

Théâtre Municipal Raymond Devos, Tourcoing [F]

• jeudi à 19h30
• vendredi à 20h30

Réserver / s'abonner

 

Coproduction : La Pépinière Théâtre (Paris), Théâtre des Béliers (Avignon), ACME (Paris)
Avec : Maud Baecker ou Constance Labbé en alternance, Alexandre Blazy ou Vincent Joncquez en alternance, Michel Derville, Arnaud Dupont, Mathieu Métral et Clotilde Daniault
Scénographie / vidéo : Olivier Roset
Lumières : Pascal Sautelet
Costumes : Marion Rebmann
Musique / Son : Romain Trouillet
Magie : Romain Lalire
Durée du spectacle : 1h30 sans entracte
Jeudi 14 juin, rencontre avec l’équipe artistique à la fin de la représentation


Vidéo

Phototèque


La Virgule est heureuse de retrouver Alexis Michalik (La Mégère à peu près apprivoisée, Le Porteur d’Histoire, Edmond) avec une pièce qui connaît un succès phénoménal depuis deux ans.



L’histoire : En juin 1984, tandis que Paris vibre pour les Bleus en plein championnat d’Europe de football, Décembre vole un sac dans le métro. Il y trouve la photo d’Avril, une jeune fille si jolie qu’il lui donne rendez-vous dans un café pour lui rendre son sac. Au fil de leur conversation, il évoque sa passion pour Jean-Eugène Robert-Houdin, horloger, inventeur et magicien du XIXème siècle dont il connaît par coeur l’histoire. Cette rencontre les mènera des coffres de la BNP à la roulotte d’un escamoteur, de la découverte des circuits du Turc mécanique, aux prémices du kinétographe, dans ce cercle des illusionnistes et de la féerie moderne.



La presse en parle

Fantaisie et invention de tous les instants.
Télérama

Joyeux, brillant, virevoltant, magique !
Le Canard Enchaîné

Un plaisir et un émerveillement rares au théâtre.
Le Parisien

Un spectacle jubilatoire et brillant fondé sur la magie même du théâtre. Bravo !
Figaroscope

Un spectacle d’Alexis Michalik ne se raconte pas. C’est drôle, touchant, émouvant, plein de rêves et de poésie, d’une construction narrative d’une folle ingéniosité, passionnant de bout en bout. Il faut juste le voir et se laisser emporter.
Reg’arts

Un tourbillon historique et romanesque qui fait rêver, rire, s’interroger.
Le Monde

Imagination, créativité, joie, sens du spectacle ! » Marianne - « Un spectacle rare qui joue sur les ressorts d’enfance du public adulte le plus exigeant. Une épatante illusion comique !
Le Figaro

Le porteur d’histoire est devenu porteur de rêves.
Théâtral Magazine