NEWSLETTER

DES ÉTOILES ET DES IDIOTS


Par Les Fouteurs de joie

Du 30 septembre 2016 au 30 septembre 2016

Théâtre Municipal R. Devos, Tourcoing [F]

Soirée d’ouverture de saison

Entrée libre après réservation

Réserver / s'abonner

 

Interprètes : Christophe Doremus, Nicolas Ducron, Tom Poisson, Laurent Madiot, Patrick Neulat
Collaboration artistique : Christophe Gendreau
Création lumière : Laura Sueur
Régie son et lumière : Christophe Genest
Production : Les Fouteurs de joie
Avec le soutien de l’ADAMI, du CNV, de la SPEDIDAM et de la SACEM
Remerciements : La Palène à Rouillac, La Maison du peuple (Millau) et L’Hippodrome - Scène nationale de Douai


Jean-Marc Chotteau présentera la nouvelle saison, entouré sur scène par les artistes des spectacles qui la composent, tandis que Les Fouteurs de joie interprèteront les chansons de leur nouveau spectacle, créé cet été au festival d’Avignon et dont le titre illustre à merveille le thème de cette nouvelle saison sur la bêtise :

DES ÉTOILES ET DES IDIOTS
par Les Fouteurs de joie

Ce n’est pas un concert que les Fouteurs de Joie proposent, c’est une expérience. Dynamique. Tendre. Ephémère. Une expérience de l’instant, celle de la JOIE ! La joie, victoire sur l’obscurantisme, les dogmes et la peur. Elle nous fait danser, rire et pleurer.

Les étoiles, comme un guide. Sous les belles étoiles, on chante, on cogite, on dort paisiblement, on est libre. Filante, la route est tracée, celle de l’amitié. Depuis 16 ans qu’ils se connaissent, encore émerveillés, ils sont debout, vivants, lucides.
Des idiots. Idiots comme Nicolas Ducron, Laurent Madiot, Alexandre Léauthaud, Christophe Dorémus et Tom Poisson, qui gesticulent frénétiquement sous une boule à facette, chantent en allemand et pratiquent le karaoké au restaurant chinois.
Oui, les « Fouteurs » sont définitivement (imbéciles-)heureux d’être à nouveau réunis tous les cinq, après plus de 250 représentations de leur précédent spectacle La Belle Vie, heureux de se retrouver pour être idiots ensemble.

En route pour les étoiles ! Il sera toujours temps de redevenir idiots !